Définition des défauts de masse en physique et chimie

La masse est associée à l'énergie de liaison entre les nucléons

Un défaut de masse se produit lorsque la masse d

Un défaut de masse se produit lorsque la masse d'un atome est différente de la somme des masses de ses particules subatomiques. RICHARD KAIL / Getty Images





En physique et en chimie, un défaut de masse fait référence à la différence de Masse entre un atome et la somme des masses des protons , neutrons , et électrons de l'atome.
Cette masse est généralement associée à la énergie de liaison entre nucléons. La masse 'manquante' est l'énergie libérée par la formation du noyau atomique. La formule d'Einstein, E = mcdeux, peut être appliqué pour calculer l'énergie de liaison d'un noyau. Selon la formule, lorsque l'énergie augmente, la masse et l'inertie augmentent. La suppression de l'énergie réduit la masse.

Points clés : définition des défauts de masse

  • Un défaut de masse est la différence entre la masse d'un atome et la somme des masses de ses protons, neutrons et électrons.
  • La raison pour laquelle la masse réelle est différente des masses des composants est qu'une partie de la masse est libérée sous forme d'énergie lorsque les protons et les neutrons se lient dans le noyau atomique. Ainsi, le défaut de masse se traduit par une masse plus faible que prévu.
  • Le défaut de masse suit les lois de conservation, où la somme de la masse et de l'énergie d'un système est constante, mais la matière peut être convertie en énergie.

Exemple de défaut de masse

Par exemple, un atome d'hélium contenant deux protons et deux neutrons (quatre nucléons) a une masse inférieure d'environ 0,8 % à la masse totale de quatre noyaux d'hydrogène, qui contiennent chacun un nucléon.



Sources

  • Lilley, J.S. (2006). Physique Nucléaire : Principes et Applications (Repr. avec corrections janv. 2006. éd.). Chichester : J. Wiley. ISBN 0-471-97936-8.
  • Pourshahian, Soheil (2017). 'Défaut de masse de la physique nucléaire à l'analyse spectrale de masse.' Journal de l'American Society for Mass Spectrometry . 28 (9) : 1836–1843. doi:10.1007/s13361-017-1741-9